Ragusa
This is a file from the Wikimedia Commons. Click the pic to see its description page and licensing.

RAGUSE (RAGUSA)

Non loin de Modica, dans la partie septentrionale de la Sicile, se dresse Raguse, ville d’origine très ancienne et le chef-lieu le plus au sud d’Italie.
Son territoire, dans la partie de la colline d’Ibla, semble avoir déjà été habité depuis le III millénaire av. J.C. comme le témoignent les restes et les nécropoles dont les tombes ont la forme d’un four, d’époque successive (VIII siècle av. J.C.) mais toutefois préhellénique.
Après l’arrivée des Grecs, les Sicules furent poussés vers l’intérieur et fondèrent Hybla Heraia.
Tombée successivement dans l’orbite grecque, Raguse fut témoin des luttes entre Carthaginois et Syracusains (V et IV siècles av. J.C.) jusqu’à l’arrivée des Romains (III siècles av. J. C.).
Après la fin de l’Empire Romain, les successives invasions des Goths et des Vandales et la parenthèse du Règne Ostrogoth qui se conclut par la guerre grecque-gothique de 535, Raguse passa aux Byzantins et fut fortifiée. Les Byzantins eux-mêmes commencèrent la construction d’un château défensif.
Conquise par les Arabes en 848 elle resta sous leur domination jusqu’à la conquête normande de la Sicile. En 1091 la ville fut assignée à Geoffroy de Hauteville, fils illégitime du conte Roger, et prit l’aspect médiéval qu’encore aujourd’hui on peut reconnaître dans la structure urbanistique de Raguse.
Après les Souabes et la parenthèse angevine, en 1296 Raguse passa sous l’administration de la famille Chiaramonte sous laquelle elle fut annexée au comté de Modica.
Au XV siècle sous le gouvernement des Cabrera, Raguse connut une période d’essor économique et social.
Après le tremblement de terre de 1693 Raguse perdit son Château et la plupart de son patrimoine architectonique. La ville donc descendit de la colline pour s’étendre dans la zone actuelle de l’avenue d’Italie. L’expansion avança ensuite vers des zones plus hautes pendant les XIX et XX siècles, si bien que pendant quelques années la ville fut divisée en deux communes différentes (1865).
La visite de Raguse doit inclure le Musée Archéologique Régional Ibleo qui abrite une importante collection de restes archéologiques d’époque différente : préhistorique, sicilienne, grecque et romaine.
Peu loin d’ici on peut visiter la Cathédrale de Saint Jean Baptiste (XVIII siècle) et l’église de Sainte Marie des Escaliers qui relie les deux villes, ainsi que le grand escalier entre Raguse Supérieure et Raguse Inférieure.
On arrive donc à la Cathédrale de Saint George (1738) au dôme néoclassique.

PAGE 1

RAGUSE
ville d’art

Région de Sicile en Italie

 

Guide de la ville
description artistique
musées

 

Villes des Pouilles
Palerme
Agrigente
Caltanissetta
Catane
Enna
Messine
Raguse
Syracuse
Trapani
D'autres villes d'art
Acireale
Alcamo
Caccamo
Caltagirone
Castelvetrano
Cefalù
Erice
Gela
Lentini
Licata
Lipari
Marsala
Mazara del Vallo
Milazzo
Modica
Monreale
Noto
Palazzolo Acreide
Piazza Armerina
Randazzo
Sciacca
Scicli
Taormina
Termini Imerese
Sites archéologiques
Akrai
Megara Iblea
Morgantina
Mozia
Pantalica
Segesta
Selinunte
Tindari
Valle dei Templi
Villa Romana del Casale

In Italy Today
Les guides pour l'Italie:
> les villes d'art
> liste complète
> les régions de l'Italie
Evénements et expositions
Hôtels et B&B

 


ART TRAVEL LINK - SITES WEB SELECTIONNES

  • Ton ArtTravelSite - http://www.tonsite.com
    Description du site.
  • ... demande pour insérer ton art-link ici !

 


Vuoi inserire un LINK?
Hai un HOTEL o un'altra attività legata al TURISMO IN ITALIA?

Promuovilo nella pagina della tua città dentro IN ITALY TODAY!
OFFERTE PROMOZIONALI PER I PRIMI LINK

Art Travel directory

SUGGEREZ UN SITE DE
ART/VOYAGE

 

In Italy Today aime l'art

© IN ITALY HOTELS NETWORK