Panoramic view - Erice
This is a file from the Wikimedia Commons. Click the pic to see its description page and licensing.

ERICE

A peu de kilomètres de Trapani, dans la partie occidentale de la Sicile, sur le sommet du Mont Giuliano se trouve Erice, ville pleine de charme et de vues merveilleuses sur la région environnante et sur l’archipel des Egades.
La ville offre des émotions aussi à son intérieur grâce à l’aspect médiéval des palais, des ruelles, des églises et des remparts bien conservés.
Son nom dérive de Venere Ericina, la déesse de la fécondité vénérée ici depuis l’antiquité dans un temple célèbre.
D’après l’historien grec Thucydide, Erice fut fondée par des exilés troyens qui débarquèrent ici après la fuite de Troie, ils se mélangèrent à la population locale des Sicani en faisant naître le peuple des Elimi, le même qui aurait fondé Segesta.
Erice fut pendant des siècles gouvernée par les Carthaginois, sauf pendant la brève pause d’une année où elle connut le siège et la prise par Pyrrhus, roi de l’Epire.
Pendant la première Guerre Punique (264-241 av. J.C .) elle fut fortifiée par le général Hamilcar qui déporta une partie de ses habitants pour fonder Drepanon, l’actuelle Trapani, qui jusqu’alors avait été seulement un port.
Ensuite la ville vit pendant plus d’un siècle la lutte entre les Romains et les Carthaginois et, passée aux Romains, elle devint un fameux centre religieux.
De la période romaine on sait très peu aussi bien que de la période byzantine.
Erice recommença à fleurir lors de l’arrivée des Arabes qui conquirent la forteresse en 831 et développèrent l’économie du bourg. Les Normands commandés par Roger de Hauteville l’assiégèrent (1167) et la conquirent au XII siècle en lui donnant le nom de Mont San Giuliano, nom qui fut maintenu jusqu’en 1934.
De cette période sont la construction de l’Eglise Mère, du Château, du Palais Chiaramonte et la restructuration des remparts.
Avec le développement des ordres religieux au XIII et XIV siècle furent édifiées d’autres églises pour la construction desquelles fut maintenue la structure architectonique et urbanistique de l’époque.
On entre dans le périmètre triangulaire d’Erice à travers Port Trapani et, à travers la via Regia (la rue royale), on atteint l’église Mère (1314) au portal gothique et à la belle rose. D’autres églises dignes d’importance sont celle de Saint Martin de fondation normande, l’église du Sauveur, celles de Saint François et de Saint Jean Baptiste du XIV siècle.
A Erice on peut visiter encore le Château de Vénus, érigé au XII siècle au même endroit où jadis était bâti le temple de Vénus.

ERICE
ville d’art

Région de Sicile en Italie

 

Guide de la ville
description artistique

 

Villes des Pouilles
Palerme
Agrigente
Caltanissetta
Catane
Enna
Messine
Raguse
Syracuse
Trapani
D'autres villes d'art
Acireale
Alcamo
Caccamo
Caltagirone
Castelvetrano
Cefalù
Erice
Gela
Lentini
Licata
Lipari
Marsala
Mazara del Vallo
Milazzo
Modica
Monreale
Noto
Palazzolo Acreide
Piazza Armerina
Randazzo
Sciacca
Scicli
Taormina
Termini Imerese
Sites archéologiques
Akrai
Megara Iblea
Morgantina
Mozia
Pantalica
Segesta
Selinunte
Tindari
Valle dei Templi
Villa Romana del Casale

In Italy Today
Les guides pour l'Italie:
> les villes d'art
> liste complète
> les régions de l'Italie
Evénements et expositions
Hôtels et B&B

 


ART TRAVEL LINK - SITES WEB SELECTIONNES

  • Ton ArtTravelSite - http://www.tonsite.com
    Description du site.
  • ... demande pour insérer ton art-link ici !

 


Vuoi inserire un LINK?
Hai un HOTEL o un'altra attività legata al TURISMO IN ITALIA?

Promuovilo nella pagina della tua città dentro IN ITALY TODAY!
OFFERTE PROMOZIONALI PER I PRIMI LINK

Art Travel directory

SUGGEREZ UN SITE DE
ART/VOYAGE

 

In Italy Today aime l'art

© IN ITALY HOTELS NETWORK