Veduta di Lipari
This is a file from the Wikimedia Commons. Click the pic to see its description page and licensing.

ÎLES LIPARI

La plus grande des Iles Eoliennes prend son nom de Liparo, roi de l’île et des Ausoni (XIII siècle av. J.C.) qui arrivèrent ici de la péninsule à la fin du II millénaire av. J.C.
L’île de Lipari toutefois était déjà habitée depuis l’ère Néolithique (V millénaire av. J.C) et avait sur les plateaux de Castellaro son centre habité le plus grand. Il semble qu’une si grande attention fût réservée à l’île à cause de la présence abondante d’obsidienne, un verre volcanique qui au Néolithique était une précieuse marchandise d’échange dans toute la Méditerranée à la suite du développement de la navigation à voile (VII millénaire av. J.C.).
Avant l’arrivée de Liparo se succédèrent de nombreuses cultures matérielles: Pianoconte (2700 av. J.C.), Piano Quartara à Panarea (seconde moitié du III millénaire av J.C.), la culture du Milazzese (XV siècle. av. J.C.) d’origine sicilienne.
Ce furent des siècles de grandes luttes puisque la position géographique des îles Eoliennes était un objectif stratégique soit pour les Phéniciens soit pour les Grecs. En 850 av J.C. Lipari fut prise et détruite et les Iles Eoliennes restèrent presque désertes jusqu’à l’arrivée des Cnidi, qui provenaient de la Grèce (580 av. J.C.)
Les Grecs, bien accueillis par les quelques habitants de l’île, construisirent l’acropole, fortifièrent le bourg, mirent à leur disposition leurs connaissances maritimes et consentirent ainsi à Lipari de fleurir dans le commerce.
En 304 av. J.C. Agathocle, tyran de Syracuse, pilla l’île.
Pendant la Première Guerre Punique, Lipari s’allia aux Carthaginois, c’est pourquoi elle fut assiégée et détruite par les Romains en 251 av. J.C. Suivit une période de dépression économique où les îles Eoliennes furent transformées en un lieu de déportation et de prison et abritèrent une garnison maritime dans le Château.
L’île fleurit de nouveau sous les Byzantins lorsqu’elle devint siège épiscopal et se développa sur le plan urbanistique.
Se succédèrent ensuite les Goths (V-VI siècles), les Byzantins (VI-VIII siècles) et enfin les Arabes qui détruisirent la ville et déportèrent tous les habitants en 838.
Les îles Eoliennes restèrent désertes jusqu’en 1083 quand les Normands enfermèrent les moines Bénédictins dans le Château. Ces derniers, pour repeupler l’archipel, donnèrent les territoires aux quelques habitants restés et à tous ceux qui voulaient vivre dans l’île. Grâce à la concession de privilèges fiscaux Lipari fleurit de nouveau sous les Angevins et les Aragonais.
En 1544 c’est le pirate sarrasin Barberousse qui assiégea Lipari, détruisit la cathédrale et le centre habité et déporta tous les habitants comme esclaves.
Suivit la construction de nouveaux remparts mais Lipari dut attendre le XVIII siècle pour augmenter son importance économique.
En 1860 elle fut annexée au Règne d’Italie avec toute la région de la Sicile.
A Lipari sont encore visibles les remparts du XVI siècle, ceux du XIII siècle et aussi une tour des remparts grecs (IV siècle av. J.C.). A travers ceux-ci on accède au Château où on peut visiter la Cathédrale de Saint Bartolomé ; édifiée avant l’arrivée des Normands et détruite par le pirate Barberousse, elle fut reconstruite au XVIII siècle en style baroque.
Une grande partie du Château, la première zone urbanisée depuis le Néolithique par les Grecs, est occupée par le Musée Archéologique Eolien qui est l’un des musées les plus riches d’Italie : une visite qu’on ne peut pas manquer pour une compréhension complète de l’histoire des îles Eoliennes.

ÎLES LIPARI
ville d’art

Région de Sicile en Italie

 

Guide de la ville
description artistique

 

Villes des Pouilles
Palerme
Agrigente
Caltanissetta
Catane
Enna
Messine
Raguse
Syracuse
Trapani
D'autres villes d'art
Acireale
Alcamo
Caccamo
Caltagirone
Castelvetrano
Cefalù
Erice
Gela
Lentini
Licata
Lipari
Marsala
Mazara del Vallo
Milazzo
Modica
Monreale
Noto
Palazzolo Acreide
Piazza Armerina
Randazzo
Sciacca
Scicli
Taormina
Termini Imerese
Sites archéologiques
Akrai
Megara Iblea
Morgantina
Mozia
Pantalica
Segesta
Selinunte
Tindari
Valle dei Templi
Villa Romana del Casale

In Italy Today
Les guides pour l'Italie:
> les villes d'art
> liste complète
> les régions de l'Italie
Evénements et expositions
Hôtels et B&B

 


ART TRAVEL LINK - SITES WEB SELECTIONNES

  • Ton ArtTravelSite - http://www.tonsite.com
    Description du site.
  • ... demande pour insérer ton art-link ici !

 


Vuoi inserire un LINK?
Hai un HOTEL o un'altra attività legata al TURISMO IN ITALIA?

Promuovilo nella pagina della tua città dentro IN ITALY TODAY!
OFFERTE PROMOZIONALI PER I PRIMI LINK

Art Travel directory

SUGGEREZ UN SITE DE
ART/VOYAGE

 

In Italy Today aime l'art

© IN ITALY HOTELS NETWORK