Vibo Valentia This is a file from the Wikimedia Commons. Click the pic to see its description page and licensing.

VIBO VALENTIA

Vibo Valentia, ville ancienne riche de lieux d'art, jouit d'une belle vue panoramique sur la côte tyrrhénienne du Golfe de Santa Eufemia.

Histoire

Sur le site où les habitants de Locry Epizephyrii fondèrent Hipponion (VIIe siècle av. J:C.), la Vibo Valentia actuelle, se dressait probablement déjà un hameau nommé Veip, fondé par les Ausoniens ou par les Œnotriens, populations grecques qui arrivèrent dans l'Italie du Sud au XVIe siècle av. J.C.

Les Grecs fondèrent Hipponion, mais aussi Medma, la Rosarno actuelle, afin de trouver des territoires nouveaux à vouer à l'agriculture, plus difficile à pratiquer le long de la côte ionienne où se dressait Locry Epizephyrii.

Après une longue période où les bourgs furent gouvernés par la mère-patrie, Hipponion et Medma entrèrent en guerre contre Locry (422 av. J.C.) pour s'en rendre indépendantes.

À la suite de la victoire de Denys de Syracuse contre la Ligue Italiote (389 av. J.C.) Hipponion fut détruite et ses habitants déportés. Locry en outre s'annexa les villes de Caulonia, Medma et Hipponion.

En 378 av. J.C. les Carthaginois décidèrent de refonder Hipponion qui fut bientôt conquise par les Bruttiens, peuple d'origine italique en forte ascension.

Au début du siècle suivant le grec Agathocle, allié de Locry, réussit à délivrer Hipponion de la domination des Bruttiens (292 av. J.C.), mais la mort du tyran détermina le retour d'Hipponion sous la domination bruttienne jusqu'à la fin des guerres contre Pyrrhus, qui livrèrent une grande partie de la région aux Romains (275 av. J.C.)

Après la fin de la Seconde Guerre Punique (202 av. J.C.) les Romains, désormais maîtres de la Calabre, fondèrent la colonie latine de Valentia (194 av. J.C.) à côté du hameau ancien; de là provient le nom de Vibo Valentia.

La construction de la Voie Popilia (132 av. J.C.), qui reliait Capoue et Regium en passant par Vibo Valentia, favorisa son essor économique pendant toute la période impériale.

En 88 av. J.C. le hameau devint un municipe et plus tard il joua un rôle de premier plan dans les guerres civiles entre César Octavien et le fils du Grand Pompée en accueillant dans son port la flotte du futur Auguste.

Les vestiges découverts dans les fouilles témoignent d’un dynamisme social certain à l'époque impériale: il y avait des édifices thermaux, des théâtres et des demeures de familles aisées.
Le bourg prit le nom de Vibona et devint un siège épiscopal, mais il fut mis à sac par les Visigoths (410) et par les Vandales de Genséric (450).

Après la fin de l'Empire Romain (476), la parenthèse du Règne d'Odoacre (476-493) et du Royaume Ostrogoth (493-553) éliminé ensuite par la guerre gréco gothique (535-553), Vibona devint une partie de l'Empire Romain d'Orient.

La ville subit la mauvaise politique byzantine qui considérait le Sud de l'Italie comme une province secondaire de l'Empire et, à partir du IXe siècle, elle fut exposée aux incursions et aux pillages des Sarrasins (850, 915) qui la détruisirent définitivement en 983.

Les Normands (1060), qui avaient compris l'importance stratégique du lieu, voulurent construire un Château (1070), mais ce fut l'empereur Frédéric II de Souabe qui créa les conditions favorables pour la construction de la ville nouvelle. Il décida d'agrandir le Château et chargea Marco Faba de repeupler le bourg (1235) en offrant des conditions avantageuses à tous ceux qui allaient y habiter. Le nouveau bourg prit le nom de Monteleone.

En 1269 la ville passa aux Angevins qui décidèrent sous Charles II de construire le Château de Bivona (1304) pour protéger le port.

Au XVe siècle elle perdit sa liberté en devenant le fief des Caracciolo, puis des Brancaccio et enfin des Pignatelli (XVIe siècle). De nombreux habitants refusèrent cette nouvelle sujétion et se transférèrent à Tropea qui depuis toujours jouissait du statut de Ville Royale.

Toutefois Monteleone vécut sa Renaissance en s’ornant de nouveaux édifices et en devenant l'un des centres culturels les plus importants de la Calabre.

En 1734 les Bourbons arrivèrent au pouvoir et inaugurèrent une politique plus proche des exigences de la population. Toutefois celle-ci adhéra quand même aux révoltes républicaines de 1799 et planta l'arbre de la liberté sur la grand–place. C'est pourquoi Monteleone fut occupée par les troupes du Cardinal Ruffo (1° mars 1799).

Dès 1806 elle devint la capitale de la Calabre Ultérieure, l'une des deux provinces en quoi les Français, désormais maîtres de Naples, avaient divisé la Calabre.
Au cours de ces années-là il y eut des combats fréquents contre les troupes bourboniennes et contre les bandes de brigands.

Après le Concile de Vienne (1815) Monteleone fut englobée dans le Royaume des deux Siciles et une période de déclin économique commença. La population participa aux révoltes du Risorgimento (1848) contre les Bourbons et plus tard accueillit les troupes de Garibaldi (27 août 1860).

La ville reprit le nom de Vibo Valentia le 19 janvier 1928.

Visite de la ville

Vibo est riche en monuments et riche d’histoire. Les buts de visite culturaux sont nombreux: la Cathédrale, le Château Normand–Souabe, le Musée Archéologique National, l'Église du Rosaire et le ruines de la ville grecque et romaine d'Hipponion se distinguent parmi d'autres.

Le Château se dresse dans la zone de l'acropole d'Hipponion et en effet il fut construit avec des matériaux provenant des temples grecs.
Il fut construit par les Normands (1070), agrandi par les Souabes et par les Aragonais. Aujourd'hui c'est le siège du Musée Archéologique National Vito Capialbi où sont exposés des mobiliers funéraires, des vases corinthiens et des armures.

À proximité se dressent le Palais Romei du XVe siècle, l'Église Saint-Michel, Renaissance (1519), au beau clocher, et l'Église Saint-Joseph (1750) qui renferme des toiles intéressantes du XVIIe siècle.

En descendant dans la ville on arrive à l'Église Sainte-Marie-la-Neuve, avec son portail du XVIe siècle et des toiles remarquables. Non loin se trouvent le Palais Galiardi, autrefois siège du Musée Archéologique, et la belle Villa Communale avec des jardins.

À côté des jardins on peut visiter l'Église du Rosaire qui renferme un sarcophage du XIVe siècle et de belles toiles.

En parcourant la rue Vittorio Veneto on trouve la Cathédrale Sainte-Marie-Majeure et l'Église Saint-Léoluc, érigée au XVIIe siècle sur l'emplacement où se dressait une basilique byzantine du IXe siècle, qui abrite une riche collection de toiles et de statues de différentes époques historiques.

Le site archéologique d'Hipponion se trouve à environ 2 kilomètres du centre actuel.

À voir absolument

- Castello Normanno-Svevo (XI sec.)
- Mura di Hipponion
- Duomo di Santa Maria Maggiore e San Leoluca (IX sec., rifatto dal 1680-1723)
- Chiesa di Santa Ruba (XI sec.)
- Chiesa del Rosario (1337)
- Chiesa di San Michele (1519)
- Chiesa Santa Maria la Nova (1521)
- Chiesa dello Spirito Santo (1579)
- Chiesa dei Cappuccini
- Chiesa di Santa Maria degli Angeli (1621-66)
- Chiesa del Carmine ('600)
- Chiesa delle Clarisse
- Chiesa di Santa Maria del Soccorso ('600)
- Chiesa di San Giusepe (1750)
- La Madonnella
- Parco Botanico Palazzo Di Francia
- Villa comunale Regina Margherita
- Villa Gagliardi
- Palazzo e Biblioteca Capialbi
- Palazzo Romei ('400)
- Castello di Bivona
- Visita di Rosarno
- Visita di Pizzo
- Visita di Tropea

Musées

- Museo Archeologico Nazionale Vito Capialbi, Castello normanno svevo
- Museo di Arte Sacra
- Museo dell'Emigrazione G. B. Scalabrini
- Museo dei Marchesi di Francia
- Museo della Civiltà Contadina
- Museo della Tonnara

 

PAGE 1

VIBO VALENTIA
ville d’art

Région de Calabre en Italie

 

Guide de la ville
description artistique

 

Villes de Calabre
Reggio Calabria
Cosenza

In Italy Today
Les guides pour l'Italie:
> les villes d'art
> liste complète
> les régions de l'Italie
Evénements et expositions
Hôtels et B&B

 


ART TRAVEL LINK - SITES WEB SELECTIONNES

  • Ton ArtTravelSite - http://www.tonsite.com
    Description du site.
  • ... demande pour insérer ton art-link ici !

 


Vuoi inserire un LINK?
Hai un HOTEL o un'altra attività legata al TURISMO IN ITALIA?

Promuovilo nella pagina della tua città dentro IN ITALY TODAY!
OFFERTE PROMOZIONALI PER I PRIMI LINK

Art Travel directory

SUGGEREZ UN SITE DE
ART/VOYAGE

 

In Italy Today aime l'art

© IN ITALY HOTELS NETWORK