Amantea
This is a file from the Wikimedia Commons. Click the pic to see its description page and licensing.

AMANTEA

Station balnéaire de la côte tyrrhénienne, Amantea conserve un patrimoine architectural remarquable.

Histoire

Le territoire d'Amantea fut habité depuis les temps anciens comme en témoignent les vestiges qu'on y a découverts.

Un sanctuaire dans la localité d'Imbelli (VIe av. J.C.) témoigne de l'existence de colons grecs qui avaient certainement pris en considération la valeur stratégique du lieu. On essaie actuellement de démontrer qu'ici se dressait Temesa, ville ancienne et puissante, chantée par Homère dans l'Odyssée (Chant I vv.243-250).

Un autre témoignage du passé l'associe à la ville de Clampetia, soumise par les Romains en 204 av. J.C., qui devrait s’être dressée sur la plaine d'Amantea.

La domination romaine cessa sans qu’il en reste de traces, et le bourg actuel naquit à l'époque byzantine (VIe siècle apr. J.C.) et fit sa première apparition dans les Tables de l'Anonyme de Ravenne au VIIe siècle. À cause de l'importance stratégique de son rocher, les Byzantins y élevèrent une forteresse pour faire obstacle à la descente des Lombards dans le Sud et l'appelèrent Nepetia.

Au siècle suivant elle fut conquise par les Sarrasins (839) qui l'appelèrent Al Mantiah, c'est-à-dire la Citadelle, et ils l'occupèrent jusqu'en 885 où elle fut reconquise par les Byzantins commandés par Nicéphore Phocas. Elle revêtit alors une importance accrue et devint aussi un siège épiscopal de rite grec.

Passée aux Normands en 1065, Amantea perdit le statut de siège épiscopal au profit de Tropea (1094).

En 1269 elle participa à la révolte gibeline contre les Angevins et fut assiégée et battue par ceux-ci.

Pendant les siècles difficiles de la domination française et des luttes contre les Aragonais, Amantea connut quand même un essor économique et devint un port d'importance considérable au Sud de l'Italie. Pour preuve de sa tradition maritime elle participa même à la Bataille de Lépante avec trente soldats et un navire: La Lune (1571).

Elle devint une forteresse imprenable et résista au siège des troupes françaises (1495) commandées par Charles VIII, à celles de Louis XII et du Prince de Beaumont Horace Jean Baptiste Ravaschieri (1630) qui ensuite acheta Amantea pour 60.000 ducats. Les habitants, fiers de leur liberté séculaire, la rachetèrent trois ans plus tard et Amantea redevint une partie du Domaine Royal (1633).
Au XVIIIe siècle, comme dans d'autres centres de l'Italie du Sud, Amantea vit la naissance de nombreux ordres religieux qui fondèrent autant de couvents et d'églises.

Le centre fut le pivot du mouvement bourbonien qui s’opposa à la prise du pouvoir à Naples par Joseph Bonaparte (1806). Les troupes françaises réassiégèrent Amantea qui se rendit seulement lorsqu’elle fut affamée; ce fut la dernière ville de Calabre à céder (6 février de 1807).

Pendant la Seconde Guerre Mondiale la ville fut bombardée par les armées alliées (1943).

Dans l'après-guerre, après sa lente reconstruction, Amantea devint le centre touristique balnéaire qu'elle est aujourd'hui et s'agrandit du côté de la mer.

Amantea donna naissance au musicien Alessandro Longo (1864-1945).

Visite de la ville

Château et les remparts anciens d'Amantea furent malheureusement détruits par les Français après le siège et aujourd'hui il n'en reste que des ruines.

L'église Saint-Bernardin-de-Sienne avec son couvent adjacent construit en 1436 devint le monument principal d'Amantea. Elle renferme des statues précieuses des XVe et XVIe siècles. Les églises à visiter sont nombreuses, mais parmi elles se détachent l'Église des Jésuites et les ruines de l'Église Saint-François-d'Assise (médiévale), d'où on peut jouir de belles vues panoramiques.

À voir absolument

- Resti del Castello
- Resti della cinta muraria
- Chiesa e Convento San Bernardino da Siena (1436)
- Chiesa di S. Biagio (1677)
- Chiesa del Carmine (1652)
- Chiesa di S. Maria La Pinta
- Ex Monastero delle Clarisse (1603)
- Ex Colleggio dei Gesuiti
- Chiesa di San Giuseppe (1728)
- Chiesa di S. Elia Profeta (1609)
- Ruderi di S. Francesco d'Assisi
- Palazzo delle Clarisse
- Palazzo Mirabelli (XVII sec.)
- Palazzo Cavallo Marincola (XVII sec.).
- Palazzo Florio
- Palazzo De Martino ('700)
- Casa Rurale
- La Torre
- Torre di Coreca
- Torre di Campora
- Torre della Principessa
- Oasi Blu dell'Isca

Musées

- Biblioteca-Museo Alessandro Longo

Événements

- Carnaval d'Amantea;
- Fête de la Saint-Joseph les 18 et 19 mars;
- Fête de la Saint-Antoine les 12 et 13 juin;
- Fête de la Saint-Antoine-de-Padoue les 12 et 13 juin;
- Fête des “Monacelle“ (fillettes portant l’habit d’un ordre religieux à la suite d’un vœu) pendant l'été.

AMANTEA
ville d’art

Région de Calabre en Italie

 

Guide de la ville
description artistique

 

Villes de Calabre
Reggio Calabria
Cosenza

In Italy Today
Les guides pour l'Italie:
> les villes d'art
> liste complète
> les régions de l'Italie
Evénements et expositions
Hôtels et B&B

 


ART TRAVEL LINK - SITES WEB SELECTIONNES

  • Ton ArtTravelSite - http://www.tonsite.com
    Description du site.
  • ... demande pour insérer ton art-link ici !

 


Vuoi inserire un LINK?
Hai un HOTEL o un'altra attività legata al TURISMO IN ITALIA?

Promuovilo nella pagina della tua città dentro IN ITALY TODAY!
OFFERTE PROMOZIONALI PER I PRIMI LINK

Art Travel directory

SUGGEREZ UN SITE DE
ART/VOYAGE

 

In Italy Today aime l'art

© IN ITALY HOTELS NETWORK