Locri
This is a file from the Wikimedia Commons. Click the pic to see its description page and licensing.

LOCRES (LOCRI)

Important centre administratif de la Calabre, Locres se trouve sur la côte ionienne dans la province de Reggio Calabria.

Histoire

Locri Epizephyrii fut fondée par des colons grecs provenant de la Locride entre les VIIIe et VIIe siècles av. J.C.. Obéissant à l'oracle de Delphes, les Grecs s'installèrent d'abord près de Zephyrion Acra (aujourd'hui Capo Bruzzano) et ensuite sur le lieu du site archéologique actuel.

Les Sicules, population italique arrivée en Calabre et en Sicile autour du XIIe siècle av. J.C., s’étaient déjà établis près du haut-plateau de Janchina, en amont du site actuel, et ils nommèrent les nouveaux colons Epizephyrii, c'est-à-dire installés à Capo Zefirio.

Les Grecs comprirent bien vite que leur choix n’était pas judicieux et ils décidèrent de s'installer sur le site actuel: d'abord ils instaurèrent des relations pacifiques avec les Sicules, puis ils les chassèrent et occupèrent la plaine côtière en aval du centre indigène. Il ne reste de ce dernier que des nécropoles et des mobiliers funéraires.
Polybe raconte que les Grecs se servirent d'un stratagème pour s'emparer du lieu en promettant aux Sicules une cohabitation pacifique "aussi longtemps qu'ils marcheraient sur la même terre et porteraient la tête sur les épaules". Mais, ayant précédemment caché dans leurs chaussures la terre de la mère-patrie et des têtes d’ail sur leurs épaules, après le serment ils s'en débarrassèrent et estimèrent pouvoir violer les accords sans déshonneur. On peut imaginer la réaction violente des Sicules, la bataille qui s'ensuivit et la défaite des Indigènes.

En peu de temps Locres accrut beaucoup son importance et fut la première colonie de la Grande Grèce à se doter d'un code de lois. Il s'agit du célèbre Code de Zaleukos (660 av. J.C.) qui fixait des peines déterminées pour chaque délit et attribuait aux femmes une grande autorité à l'intérieur de la famille.

Locres accrut encore son importance au point qu'elle étendit son influence jusqu'aux côtes tyrrhéniennes et fonda les colonies de Medma (Rosarno) et Hipponion (Vibo Valentia) au VIIe siècle av. J.C.
Cette politique expansionniste aboutit à des luttes contre les autres colonies grecques comme Crotone qui déclara la guerre à Locres et subit une grave défaite lors de la Bataille de la Sagra (560 – 550 av. J.C.)

Il y eut ensuite une période de paix, interrompue par les nouvelles luttes contre la ville de Regium (477 av. J.C.) qui poussèrent Locres à demander l'alliance et la protection de Hiéron Ier de Syracuse. Regium renonça au siège mais le combat ne fut que retardé jusqu’au moment où Locres soutint Syracuse dans la guerre contre Regium (Reggio Calabria), à laquelle Athènes participa en envoyant une flotte. La lutte aboutit au siège de Syracuse par la flotte athénienne, à l'intervention de Sparte et à la défaite totale d'Athènes (413 av. J.C.).

L'alliance avec Syracuse fut ensuite renforcée par le mariage entre Denys Ier et Doris (398 av. J.C.), qui appartenait à une famille noble de Locres .
À la suite de la victoire de Denys sur la Ligue Italiote (389 av. J.C.) Locres annexa les villes de Caulonia, Medma et Hipponion.
L'alliance contre Syracuse prit fin quand Denys II, s'étant réfugié à Locres en 356 av. J.C., prit le pouvoir et inaugura une politique mal vue par la classe aristocratique. Cette dernière répondit en exterminant sa famille en son absence (346 av. J.C.); il s'ensuivit un gouvernement transitoire et l'inauguration d'une politique démocratique.
La ville commença à frapper sa monnaie et se développa au point qu'elle atteignit sa plus grande splendeur au début du IIIe siècle av. J.C..
La ville s'allia ensuite avec le tyran grec Agathocle, réussit à prendre Crotone (295 av. J.C.) et délivra Hipponion (292 av. J.C.) de la domination des Bruttiens mais, à la suite de la mort du tyran, elle dut accepter une garnison romaine pour la protection de la ville (282 av. J.C.).

Le cadre politique changea de nouveau au début de la guerre entre Tarente et Rome qui fut suivie de l'arrivée de Pyrrhus en Italie (280 av. J.C.). Locres et les Bruttiens, jusqu'alors ennemis, s'allièrent avec Pyrrhus contre les Romains.
Locres fut assiégée depuis la mer par les Romains et les Carthaginois (278 av. J.C.) mais elle réussit à résister.
Toutefois la faction aristocratique qui dominait dans la ville et qui était favorable à Rome fit en sorte que Locres se rendît au consul romain Publius Cornelius Rufinus (277 av. J.C.). La vengeance de Pyrrhus ne se fit pas attendre longtemps: l'année suivante il assiégea Locres et pilla tout le trésor du temple de Perséphone.
La défaite de Pyrrhus à Bénévent (275 av. J.C.) livra Locres aux Romains, mais ceux-ci lui laissèrent beaucoup d'autonomie.

Après la bataille de Cannes (216 av. J.C.) Locres fut assiégée par les Carthaginois qui en firent une importante circonscription militaire. Pour cette raison elle fut assiégé par le consul Quintius Crispinus (208 av. J.C.), mais sans succès et enfin prise par Scipion (205 av. J.C.).
Dès lors Locres suivit le destin de Rome et elle devint un municipe (88 av.J.C.) et, à l'époque impériale, elle vit progressivement décroître son importance.

Elle eut un nouvel essor quand elle devint un siège épiscopal en 330, mais la chute de Rome, les invasions des Visigoths et des Vandales (Ve siècle), la naissance du Royaume Ostrogoth (494 – 553) et les luttes contre les Byzantins (535-553) affaiblirent définitivement son système économique et social. En outre la détestable politique économique byzantine, la malaria et les incursions des Sarrasins poussèrent les habitants à abandonner la ville pour toujours.

Locres est la patrie de nombreux philosophes, de législateurs, d'athlètes et du poète Stésichore.

Visite du Parc Archéologique

À 3 kilomètres du centre habité moderne on peut visiter les restes de l'ancienne Locri Epizephyrii. Dans le site on peut voir les restes des temples, du théâtre et des nécropoles de différentes époques. De la ville antique il ne reste que des parties de remparts et de la rue principale qui la traversait.
Situés dans une position plus élevée les restes du Sanctuaire de Perséphone pillé par Pyrrhus.

Adjacent au site se trouve le Musée National de Locri Epizefiri qui renferme de nombreux vestiges remarquables.

Locres moderne est un important centre administratif qui se distingue aussi comme station touristique balnéaire de la côte ionienne.

À voir absolument

- Tempio Jonico di Marasà
- Tempio di Marafioti
- Santuario di Persefone
- Tempietto di Atena
- Teatro
- Mura
- Porte
- Centocamere
- Stoaà a U
- Porto
- Pinakes
- Torre Marzano
- Necropoli romana, greca ed italica

Musées

- Museo Nazionale di Locri Epizefiri
- Antiquarium

Événements

- Premio nazionale di poesia del "Giugno Locrese"
- Rassegna del Teatro Classico, Tempio di Marasà, Area archeologica di Locri
- Festival Musica Etnica A Sud del Sud in agosto
- Locride Summer Village in agosto

LOCRES
site archéologique

Région de Calabre en Italie

 

Guide de la ville
description artistique

 

Villes de Calabre
Reggio Calabria
Cosenza

In Italy Today
Les guides pour l'Italie:
> les villes d'art
> liste complète
> les régions de l'Italie
Evénements et expositions
Hôtels et B&B

 


ART TRAVEL LINK - SITES WEB SELECTIONNES

  • Ton ArtTravelSite - http://www.tonsite.com
    Description du site.
  • ... demande pour insérer ton art-link ici !

 


Vuoi inserire un LINK?
Hai un HOTEL o un'altra attività legata al TURISMO IN ITALIA?

Promuovilo nella pagina della tua città dentro IN ITALY TODAY!
OFFERTE PROMOZIONALI PER I PRIMI LINK

Art Travel directory

SUGGEREZ UN SITE DE
ART/VOYAGE

 

In Italy Today aime l'art

© IN ITALY HOTELS NETWORK