San Michele - Lucca

LUCQUES (LUCCA)

Fondée par les ligures sur une île du fleuve Serchio, occupée par les étrusques au cours du siècle V a.C., Lucques devint ensuite colonie romaine (180 a.C.) et par la suite mairie (89 a.C.). Chef-lieu de la Tuscia sous les lombards (siècle VI), puis comté franc (siècle VIII), elle fut capitale du marquisat de Tuscane (siècle IX-X), en rivalisant avec Pisa. Le surgissement des institutions communales fut favorisé par les empereurs à la suite de l’appui obtenu contre la papauté (fin siècle XI), mais en 1197, à cause de la mutation de la politique impériale, la ville adhéra à la ligue guelfe. Économiquement florissante (c’était un pôle de production de laine et de soie mais aussi un important centre financier international), chercha à obtenir le contrôle des voies commerciales tuscanes, en s’étendant vers la campagne et entrant à nouveau en contraste avec Pisa (guerres pour le contrôle de la Garfagnana et de la Versilia, siècle XIII). Tombée sous le contrôle pisan en 1314 avec la conséquente suppression des ordonnances statutaires, elle retourna sous le guide de Castruccio Castracani (1320), qui, obtenu le titre de “capitaine général”, promut une politique d’expansion(occupation de Pistoia, guerre contre Florence) grâce à l’aide impériale. Touchée par la peste en 1348, soumise à des impôts pesants, à nouveau occupée par les pisans, paya ensuite sa liberté avec un prix de 100 000 “fiorini” (1369) mais cependant elle perdit progressivement son importance économique, en déchouant définitivement dans les siècles XVII pour une série de causes concomitantes: les épidemies de peste en 1630-31 et en 1648-50, les faillites des compagnies commerciales; décadence qui se prolongea aussi pendant le siècle XVIII. Conquérie par les troupes de Napoléon (1799), en 1805 elle devint une principauté gouvernée par Felice Baciocchi et Elisa Bonaparte (soeur de Napoléon), qui introduisirent le nouveau code civil et dirigèrent des importants travaux publics. Assignée à la duchesse Maria Luisa de Borbone en 1815, elle passa ensuite au grand-duché de Tuscane en 1847 et, avec celui-ci, elle fut annexée au Règne d’Italie en 1860.

Du point de vue artistique la ville de Lucca, renfermée dans la stupéfiante enceinte de maçonnerie de la renaissance (1504-1645), mantient encore intact son nucléon urbanistique ancien, en conservant ainsi l’implantation médievale. L’enceinte des mures, restées intactes (elles sont longues presque 5 km, sont formées par 12 courtines et 11 remparts et sont hautes 12 mètres sur le niveau urbain), ont été transformées en une promenade haute sur les toits des maisons, ce qui permet une manière unique de voir la ville.

Pour une vue générale de cette parfaite implantation et de la forme des mures et des remparts, mais aussi pour s’apercevoir que la ville a maintenu l’aspect de la ville-état d’un temps avec l’implantation urbanistique faite de ruelles et rues très étroites sur lesquelles se lèvent des tours et qui s’ouvrent sur des improvisés élargissements des petites places, il vaut la peine de monter sur le sommet de la Tour Guinigi, annexée aux maisons médievales; la vue domine toute la ville et on voit de près la curiosité de cette tour sur laquelle a grandi dans le temps un groupe de chênes verts.

PAGE 1 | 2 | suivant >>

LUCQUES
ville d’art

Région Toscane en Italie

 

Guide de la ville
description artistique
musées
hôtels

 

Villes de la Toscane
Florence
Arezzo
Lucques
Pise
Pistoia
Sienne

In Italy Today
Les guides pour l'Italie:
> les villes d'art
> liste complète
> les régions de l'Italie
Evénements et expositions
Hôtels et B&B

 


ART TRAVEL LINK - SITES WEB SELECTIONNES

  • ... demande pour insérer ton art-link ici !

 


Vuoi inserire un LINK?
Hai un HOTEL o un'altra attività legata al TURISMO IN ITALIA?

Promuovilo nella pagina della tua città dentro IN ITALY TODAY!
OFFERTE PROMOZIONALI PER I PRIMI LINK

Art Travel directory

SUGGEREZ UN SITE DE
ART/VOYAGE

 

In Italy Today aime l'art

© IN ITALY HOTELS NETWORK