Baia di Otranto

OTRANTE (OTRANTO)

Située près de Lecce le long d'un merveilleux trait de la côte adriatique aux eaux cristallines, Otrante est aujourd'hui une ville touristique qui conserve de véritables bijoux artistiques et architectoniques.
Son nom, aussi bien que son histoire, est lié à l'eau: les Romains l'appelaient Hydruntum pour la présence du fleuve Hydrus. Mais sa fondation remonte sûrement à une période précédente.
Le territoire était déjà habité en époque Néolithique (Grotte des cerfs), comme le témoignent les monuments mégalithiques qu'on retrouve tout autour de la ville.
La légende dit que la ville a été fondée par Idoménée, mythique héros crétois qui participa au siège de Troie. Mais l'hypothèse historique la plus probable c'est qu'elle ait été fondée par des navigateurs provenant de Crète ou de Mycènes qui débarquèrent sur les côtes de l'Italie du Sud au début du premier millénaire avant Jésus Christ.
Passée aux Romains après les guerres contre Pyrrhus, elle devint municipium en 165 av. J. C. et, grâce à son essor économique, elle accrut ses richesses et devint un important port commercial sur la route des provinces orientales de l'Empire. Rome reconnut son importance en lui conférant le droit de frapper sa monnaie (162 ap. J. C.).
A la suite des invasions barbares des Visigoth (411) et des Vandales (455), et de la domination des Ostrogoths, Otrante, ainsi que toute la région, passa sous les Byzantins (553) après la guerre grecque gothique.
En 757 la ville fut conquise par les Longobards, mais leur domination dans le sud des Pouilles ne dura pas longtemps et bientôt le pouvoir retourna dans les mains des Byzantins.
Les Sarrasins la pillèrent en 845, après avoir pris Brindisi (838) et Tarente (840).
Otrante fut ensuite le dernier bastion du pouvoir impérial de Constantinople à tomber lors de la montée au pouvoir des Normands qui conquirent la ville en 1070, commandés par Robert Guiscard. Les Normands firent construire de nouveaux remparts.
Fortifiée de nouveau au XIII siècle par l'amiral Roger de Lauria, elle fut conquise en 1348 par Louis I le Grand, roi de Hongrie, angevin.
Après la montée au trône des Aragonais, Otrante aussi passa sous les Espagnols, gouvernés par Ferdinand I d'Aragon.
En 1480 la ville fut assiégée pendant deux semaines par la flotte turque commandée par Ahmet Pasha. La population ne voulut pas céder, même quand les Turcs entrèrent dans la ville, et fut presque entièrement massacrée. Ne se sauvèrent que des femmes et des enfants et l'Abbaye de Saint Nicolas de Casole fut incendiée avec son immense bibliothèque.
Le 10 septembre 1481 les troupes Aragonaises reprirent la ville et leur successeur, l'empereur Charles V d'Habsbourg, fortifia de nouveau la ville et modifia le château. Le Turcs firent de nouvelles attaques pendant plus d'un siècle, mais il furent toujours repoussés (1614, 1644).
Pendant quelques années Otrante appartint aussi à Venise (1496-1504).
La reconstruction et la blessure de l'invasion turque imprimèrent sur la ville une marque telle qu'il lui fallut des siècles pour s'en débarrasser: le XVII fut un siècle de récession économique aussi bien que le XVIII au cours duquel montèrent au pouvoir les Bourbon.
L'expérience républicaine due à la descente de Napoléon en Italie (1799) et à la successive naissance de la République de Naples (1806), bien que de brève durée, eut le mérite de faire naître les idéaux patriotiques qui eurent dans les mouvements de 1821 et 1848 leur plus grande manifestation à laquelle la ville d'Otrante participa activement.
En 1861 Otrante fut annexée au Règne d'Italie gouverné par les Savoia.
La visite de la ville peut partir de la zone touristique de la promenade d'où, à travers une porte, on accède au bourg ancien où on peut prendre un repas en jouissant de la vue panoramique sur la baie. Non loin se trouve la Cathédrale (1080-1088) qui abrite un pavement de mosaïque (1163-1165) représentant l'arbre de la vie, du moine Pantaleone.
Un autre bijou d'Otrante, c'est l'église byzantine de Saint Pierre qui remonte au IX siècle et qui abrite des fresques précieuses.
A visiter sont aussi la Chapelle du Saint Esprit ou de la Vierge dell'Altomare (haute mer) et le sanctuaire de Sainte Marie des Martyres, érigé sur le lieu où 800 habitants d'Otrante furent décapités par les Turcs en 1480.
En montant un peu on arrive au grand Château fait construire par Frédéric II de Souabe en 1226 et modifié ensuite par les Aragonais (XV siècle) et par l'empereur Charles V (XVI siècle).

OTRANTE
ville d’art

Région des Pouilles en Italie
Otranto
ROVINE

Castello - Otranto
CASTELLO

Duomo - Otranto
DUOMO

 

Guide de la ville
description artistique

 

Villes des Pouilles
Bari
Andria
Barletta
Brindisi
Foggia
Lecce
Tarente
Trani
D'autres villes d'art
Acaya
Alberobello
Alezio
Altamura
Ascoli Satriano
Bisceglie
Bitonto
Bovino
Calimera
Canosa
Casarano
Castel del Monte
Castellaneta
Ceglie Messapica
Cerignola
Cisternino
Conversano
Copertino
Cutrofiano

Francavilla Fontana

Galatina
Gallipoli
Gioia del Colle
Giovinazzo
Gravina
Grottaglie
Isole Tremiti
Locorotondo
Lucera
Maglie
Manduria
Manfredonia
Martano
Martina Franca
Massafra
Melendugno
Melpignano
Mesagne
Modugno
Molfetta
Monopoli
Monte Sant'Angelo
Nardò
Ostuni
Otrante
Parabita
Peschici
Poggiardo
Polignano a Mare
Putignano
Ruvo di Puglia
San Ferdinando di Puglia
San Vito dei Normanni
San Severo
Specchia
Terlizzi
Tricase
Troia
Ugento
Vico del Gargano
Vieste
Sites archéologiques
Egnazia
Ordona (Herdonia)
Oria
Siponto

In Italy Today
Les guides pour l'Italie:
> les villes d'art
> liste complète
> les régions de l'Italie
Evénements et expositions
Hôtels et B&B

 


ART TRAVEL LINK - SITES WEB SELECTIONNES

  • Ton ArtTravelSite - http://www.tonsite.com
    Description du site.
  • ... demande pour insérer ton art-link ici !

 


Vuoi inserire un LINK?
Hai un HOTEL o un'altra attività legata al TURISMO IN ITALIA?

Promuovilo nella pagina della tua città dentro IN ITALY TODAY!
OFFERTE PROMOZIONALI PER I PRIMI LINK

Art Travel directory

SUGGEREZ UN SITE DE
ART/VOYAGE

 

In Italy Today aime l'art

© IN ITALY HOTELS NETWORK