San Nicola - Isole Tremiti
This is a file from the Wikimedia Commons. Click the pic to see its description page and licensing.

ILES TREMITI

Archipel de rare beauté qui se trouve dans la mer en face du Gargano, les îles Tremiti sont: San Domino, San Nicola, Capraia, Pianosa et le Cretaccio.
Les îles Tremiti étaient connues par les Romains sous le nom de Insulae Diomedeae puisque la légende raconte qu'ici débarqua, mourut et fut enterré le héros grec Diomède et que ses compagnons furent transformés en albatros, oiseaux marins qui font leurs nids sur les rochers de l'île de San Domino.
Les îles Tremiti furent habitées depuis le Néolithique (10.000-3.500 av. J.C.). En particulier sur l'île de San Damiano on a trouvé des restes de villages du VII, du IV et du III millénaire av. J.C. alors que sur l'île de San Nicola ont été retrouvés des restes remontant à l'âge du fer et des tombes remontant à l'âge hellénique.
Pendant l'Empire Romain les îles Tremiti furent certainement un lieu de relégation, comme le témoigne l'histoire de Julia, petite-fille d'Auguste, qui, découverte adultère par son grand-père, y fut exilée pendant vingt années jusqu'à sa mort.
A cette période remontent les restes de quelques domus romanae au plancher à mosaïque.
Le même destin eut Paolo Diàcono, auteur de l' "Historia Langobardorum", qui fut exilé dans les Tremiti entre 771 et 786 pour avoir conjuré contre l'empereur Charles le Grand.
Au IX siècle arrivèrent dans les îles des moines bénédictins de la puissante Abbaye de Monteccassino et au XI siècle on commença la construction de l'église de Santa Maria a mare (Sainte Marie à côté de la mer) et du Monastère Bénédictin adjacent (1045).
Au bout de deux cents ans les moines accumulèrent de grandes richesses et des possessions dans la côte des Pouilles et nouèrent des relations avec les corsaires et les marchands de la côte dalmate. Trop désireux de se rendre indépendants de l'Abbaye de Montecassino, ils furent enfin remplacés par le Pape Grégoire IX par des moines cisterciens.
Sous les Anjou fut construite la tour dans l'île de San Nicola.
Les corsaires dalmates commandés par Almissa réussirent à entrer dans le monastère par la ruse: ils firent semblant de vouloir célébrer les funérailles d'un de leurs compagnons mort dans la mer mais, pendant les obsèques, dans l'église, après un signal établi, ils sortirent les poignards et exterminèrent les moines, pillèrent et emportèrent hors de l'île toutes leurs richesses.
Le écho du massacre fut tellement grand que les îles restèrent désertes jusqu'en 1412 quand le Pape Grégoire XII réussit à y envoyer une congrégation de Chanoines de Saint-Jean-de-Latran.
Les nouveaux hôtes de l'Abbaye la transformèrent selon le style de la renaissance et en quelques années réussirent de nouveau à posséder des richesses considérables.
En 1567 l'abbaye résista à l'attaque de 150 navires turcs commandés par Pialj Pascià.
A partir de ce moment-là l'abbaye eut une période de déclin économique au point qu'en 1647 on proposa de vendre le complexe entier aux Pères Célestins pour 400.000 ducats. Seulement l'intervention du roi empêcha la transaction.
Après l'arrivée des Bourbons, Charles II déclara les îles Tremiti une propriété royale (1737). Son successeur, Ferdinand IV, ferma pour toujours l'Abbaye (1782) et en acquit toutes les propriétés. Le même roi après dix ans voulut que les îles deviennent une colonie pénale dans laquelle au siècle suivant arrivèrent beaucoup de représentants des mouvements du Risorgimento et des brigands.
En 1806 l'île fut conquise par les partisans de Murat qui résistèrent à un bombardement des navires anglais.
La prison resta active jusqu'en 1926 quand elle devint le lieu de la relégation politique et y fut enfermé aussi le futur président de la République Italienne, Sandro Pertini.
Le 14 juillet 1989 les îles Tremiti ont été déclarées réserve naturelle marine.

ILES TREMITI
ville d’art

Région des Pouilles en Italie

 

Guide de la ville
description artistique

 

Villes des Pouilles
Bari
Andria
Barletta
Brindisi
Foggia
Lecce
Tarente
Trani
D'autres villes d'art
Acaya
Alberobello
Alezio
Altamura
Ascoli Satriano
Bisceglie
Bitonto
Bovino
Calimera
Canosa
Casarano
Castel del Monte
Castellaneta
Ceglie Messapica
Cerignola
Cisternino
Conversano
Copertino
Cutrofiano

Francavilla Fontana

Galatina
Gallipoli
Gioia del Colle
Giovinazzo
Gravina
Grottaglie
Isole Tremiti
Locorotondo
Lucera
Maglie
Manduria
Manfredonia
Martano
Martina Franca
Massafra
Melendugno
Melpignano
Mesagne
Modugno
Molfetta
Monopoli
Monte Sant'Angelo
Nardò
Ostuni
Otrante
Parabita
Peschici
Poggiardo
Polignano a Mare
Putignano
Ruvo di Puglia
San Ferdinando di Puglia
San Vito dei Normanni
San Severo
Specchia
Terlizzi
Tricase
Troia
Ugento
Vico del Gargano
Vieste
Sites archéologiques
Egnazia
Ordona (Herdonia)
Oria
Siponto

In Italy Today
Les guides pour l'Italie:
> les villes d'art
> liste complète
> les régions de l'Italie
Evénements et expositions
Hôtels et B&B

 


ART TRAVEL LINK - SITES WEB SELECTIONNES

  • Ton ArtTravelSite - http://www.tonsite.com
    Description du site.
  • ... demande pour insérer ton art-link ici !

 


Vuoi inserire un LINK?
Hai un HOTEL o un'altra attività legata al TURISMO IN ITALIA?

Promuovilo nella pagina della tua città dentro IN ITALY TODAY!
OFFERTE PROMOZIONALI PER I PRIMI LINK

Art Travel directory

SUGGEREZ UN SITE DE
ART/VOYAGE

 

In Italy Today aime l'art

© IN ITALY HOTELS NETWORK