Piazza del Popolo - Ascoli Piceno
Questo file si trova su Wikimedia Commons. Clicca sulla foto per vedere la sua pagina di descrizione e la sua licenza.

ASCOLI PICENO

On dit qu’Ascoli Piceno fut fondée par le roi pélasgique Aesis en époque préromaine à la fin de l’ère du bronze. Toutefois dans la zone on a retrouvé aussi des restes archéologiques précédents et des preuves d’installations humaines qui remontent à l’époque paléolithique. L’opinion de Festus est que la ville fut fondée par les Sabins, guidés par un pic, oiseau sacré à Mars, qui arrivèrent ici pendant les migrations liées à la célébration du Ver Sacrum (Printemps Sacré). Plus fidèle à la réalité étymologique serait la dérivation du nom de la ville de la racine égéenne de l’Anatolie as qui signifie installation urbaine.
En 299 av. J. C. Ascoli Piceno s’allia aux Romains dans les guerres contre le Samnites et les Etrusques et en 268 av. J.C. elle devint ville confédérée à Rome. Pendant les guerres civiles (91 av.J.C.) elle se rebella et commanda l’opposition à Rome des populations italiques. Elle fut pour cela assiégée par le général romain Pompée pendant plus de deux années; conquise, elle fut gravement endommagée.
En 49 av.J.C. César, après le passage sur le Rubicone, la conquit en lui donnant le nom de Picenum. Pendant l’époque impériale Ascoli Piceno connut une période de grande importance et de développement économique et politique. Pendant le Haut Moyen Age elle connut les dévastations des Goths de Totila et des Lombards de Faroalde (578), qui l’annexèrent au Duché de Spoleto jusqu’à 789, année de l’invasion d’Italie par les Francs de Charles Magne, qui la laissèrent sous l’influence de l’Eglise Romaine.
En 1183 elle devint libre municipalité et s’affronta avec les troupes impériales de Frédéric II de Souabe. Elle passa après sous le pouvoir des Malatesta, des Sforza pour retourner à l’Eglise Romaine jusqu’à 1860, année de l’annexion des Marches à l’Italie.

De la période romaine restent aujourd’hui beaucoup de monuments bien conservés: le Pont de Cecco, le Pont d’Auguste sur le Tronto, les restes du Théâtre et de l’Amphithéâtre, la Porte Gemina, deux temples maintenant intégrés dans les Eglises de San Venanzio et de San Gregorio.
Le centre de la ville est Place du Peuple sur la quelle donnent les monuments les plus importants de la ville: le Palais des Capitaines du Peuple à la tour médiévale (XIII-XV siècle), la Loge des Marchands du XVI siècle située en face de l’Eglise de Saint François, la Cathédrale de Sant’Emidio.
D’autres endroits d’intérêt culturel certain sont les palais seigneuriaux : Palais de l’Arengo (XII siècle) et le Palazzetto (Petit palais) Lombard (XII siècle parfaitement conservé).
En continuant la visite on devra faire étape au Forte Malatesta (moitié du XIV siècle), Forteresse Pia (édifiée et détruite par les Romains, reconstruite et détruite au Moyen Age, reconstruite par le Pape Pio IV), la Tour des Ercolani (XII-XIII siècle).
A Ascoli Piceno la première semaine d’août ont lieu des parades en costume médiéval et du Rinascimento qui se concluent par la Joute de la Quintana.

PAGE 1

ASCOLI PICENO
ville d’art

Région des Marches en Italie

 

Guide de la ville
description artistique
musées

 

Villes des Marches
Ancône
Pesaro
Urbino

In Italy Today
Les guides pour l'Italie:
> les villes d'art
> liste complète
> les régions de l'Italie
Evénements et expositions
Hôtels et B&B

 


ART TRAVEL LINK - SITES WEB SELECTIONNES

  • Ton ArtTravelSite - http://www.tonsite.com
    Description du site.
  • ... demande pour insérer ton art-link ici !

 


Vuoi inserire un LINK?
Hai un HOTEL o un'altra attività legata al TURISMO IN ITALIA?

Promuovilo nella pagina della tua città dentro IN ITALY TODAY!
OFFERTE PROMOZIONALI PER I PRIMI LINK

Art Travel directory

SUGGEREZ UN SITE DE
ART/VOYAGE

 

In Italy Today aime l'art

© IN ITALY HOTELS NETWORK