BELCASTRO

Ancien centre médiéval de la Petite Sila, Belcastro jouit d'une belle vue panoramique sur les côtes ioniennes du Golfe de Squillace.

Histoire

Sa fondation remonte probablement à l'époque byzantine (VIe siècle apr. J.C.), mais les découvertes récentes de vestiges qui datent de l'Âge du Bronze font penser à une présence humaine continue à partir du 2ème millénaire av. J.C.

D’un point de vue historique et selon des données incontestables, la ville a été un siège épiscopal (IXe siècle) à l’époque byzantine et elle a été fortifiée dès le VIIIe siècle sous le nom de Geneocastrum. Les remparts furent élevés pour défendre la ville contre l'attaque des Sarrasins, installés en Sicile dès 830, qui réussirent finalement (896) à prendre le bourg et à l'occuper pendant 40 ans.

Les Byzantins reprirent possession de Belcastro en 936 mais ils durent se retirer à l'arrivée des Normands (1065) qui donnèrent le bourg à la famille Faloch et firent de Belcastro un comté du Royaume.
Pendant cette période le pouvoir passa alternativement de l’une à l’autre des familles Faloch et d’Aquin et l'administration de Belcastro passa définitivement à cette dernière en 1277. Elle gouverna le bourg jusqu'en 1373, et pendant cette période il fut appelé Bellocastum (1331).

La prise du pouvoir des Sanseverino (1373) dura peu de temps et, à cause de leur insubordination à la couronne, Belcastro passa d'abord au comte Pietro Paolo de Viterbo (1404), et fut vendu ensuite aux Ruffo (1427).
Puis le fief passa par mariage à l'espagnol don Antonio Centelles qui, responsable de la révolte contre la couronne, perdit tous ses biens, parmi lesquels Belcastro qui retourna à la Couronne Espagnole (1444).
En 1462 le bourg fut donné à Henri d'Aragon, fils de Ferdinand Ier et, en 1472, à Ferrante de Guevara, qui participa à la Conjuration des Barons, ce qui lui valut la perte de son patrimoine.
Le fief passa à Giovan Giacomo Trivulzio (22 avril 1478) qui, lors du déclenchement de la guerre franco espagnole, décida de se ranger au côté de Charles VIII (1497). Celui-ci ensuite eut le dessous dans le conflit en laissant la France à genoux.

En 1500 Belcastro fut acheté par la comtesse Constance d'Avalos d'Aquino et en quelques années le bourg fut attribué à Alvise d'Aquin (1528), à Alphonse d'Avalos (1541), à Ferrante d'Aragona (1542), à Thomas de Diano (1548) et à Scipione Imperato (1554). Giovan Battista Sensale arrêta ce ballet de feudataires et acheta Belcastro en 1577 pour 80 mille ducats. Ses descendants gouvernèrent jusqu'en 1673, année où un tremblement de terre endommagea gravement Belcastro (1645).

En 1673 les Caracciolo prirent le pouvoir qui passa ensuite aux Poerio (1714), puis aux de Mayda (1746) qui gouvernèrent jusqu'en 1755, année qui vit le retour des Poerio, auxquels succédèrent les Caracciolo suivis plus tard par les de Meyda.

En 1799 Belcastro adhéra aux mouvements républicains et inaugura une période de luttes contre les troupes du Cardinal Ruffo qui reprit le bourg et le gouverna jusqu'en 1803, année où il retourna aux Poerio qui gouvernèrent jusqu'à l'unification de l'Italie (1861).

À Belcastro naquit Saint-Thomas-d'Aquin, membre de la puissante famille féodale qui gouverna le bourg pendant le Moyen Âge.

Visite de la ville

Le Château (XIVe siècle) avec sa belle Tour Mastra, domine la colline de Belcastro. De là on peut admirer la vieille Cathédrale Saint-Michel-Archange (XIIe -XIIIe siècles) et les vieux remparts.

Quand on descend les belles ruelles du centre historique on peut admirer l'Église de la Pietà qui abrite une Vierge byzantine en bois sculpté du XIe siècle, la Chapelle Saint-Roch du XVe siècle et le Palais Poerio, construit au XVIIe siècle par les Sersale.

À remarquer les restes du château byzantin sur la colline Timpe et ceux de l'Église Sainte-Marie-de-la-Santé.
De Belcastro on peut rejoindre le Parc National de la Sila et faire des excursions agréables dans la nature.

À voir absolument

- Castello dei Conti d'Aquino
- Palazzo Poerio (1645)
- Cattedrale di S. Michele Arcangelo (XII-XIII sec.)
- Cappella di S. Rocco (XVI sec.)
- Chiesa della Pietà (XVI sec.)
- Rione Castellaci
- Resti del Castello Bizantino sul colle Timpe
- Chiesa della SS. Vergine dell'Annunziata ('400)
- Palazzo Poerio
- Ruderi della Chiesa di S. Maria della Sanità
- Resti della Torre del Crocchio
- Resti della Torre di Magliacane
- Visita di Santa Severina
- Visita di Sersale
- Visita di Zagarise
- Visita di Andali
- Visita di Cropani
- Visita di Petilia Policastro

Musées

- Nessun Museo segnalato

Événements

- Fête du Saint Patron le 7 mars

BELCASTRO
ville d’art

Région de Calabre en Italie

 

Guide de la ville
description artistique

 

Villes de Calabre
Reggio Calabria
Cosenza

In Italy Today
Les guides pour l'Italie:
> les villes d'art
> liste complète
> les régions de l'Italie
Evénements et expositions
Hôtels et B&B

 


ART TRAVEL LINK - SITES WEB SELECTIONNES

  • Ton ArtTravelSite - http://www.tonsite.com
    Description du site.
  • ... demande pour insérer ton art-link ici !

 


Vuoi inserire un LINK?
Hai un HOTEL o un'altra attività legata al TURISMO IN ITALIA?

Promuovilo nella pagina della tua città dentro IN ITALY TODAY!
OFFERTE PROMOZIONALI PER I PRIMI LINK

Art Travel directory

SUGGEREZ UN SITE DE
ART/VOYAGE

 

In Italy Today aime l'art

© IN ITALY HOTELS NETWORK