Craco
Questo file si trova su Wikimedia Commons. Clicca sulla foto per vedere la sua pagina di descrizione e la sua licenza.

CRACO

Bourg sombre et pittoresque d'origine très ancienne, Craco se dresse fantômatique sur le sommet d'une colline qui domine la vallée du Cavone.

Histoire

D'origine préromaine, il fleurit entre les VIIIe et VIe siècles av.J.C. dont ont été retrouvées quelques tombes dans le quartier Sant'Angelo.
De la période ancienne on ne sait pas grand'chose et les premières informations sûres sur l'existence de Graculum ou Cracum remontent à la période de la conquête normande de la Basilicate et du Sud de l'Italie (XIe siècle). En 1060 il est mentionné parmi les possessions de l'archevêque Arnaldo de Tricarico. La présence des religieux fait penser que le repeuplement de la colline sur laquelle se dressait l'ancien habitat préromain a été l’œuvre des moines basiliens au Xe siècle. Sous les Normands il fut donné à Erberto (1154-1168), puis à Roberto de Pietrapertosa (1176 – 1179) et, sous les Souabes, à Goffredo (1239). Á cette époque-là le Château existait déjà au sommet de la colline.
Avec accession au trône de Charles Ier d'Anjou (1268) Craco devint fief de Pietro de Beaumont. Plusieurs familles puissantes du Moyen Age se succédèrent: les Monforte (fin du XIIIe siècle), les Del Balzo, les Sforza (XVe siècle), les Sanseverino (XVIe siècle).
En 1799 la population adhéra aux idéaux républicains et se souleva contre le pouvoir des nobles feudataires, mais la révolte fut réprimée dans le sang par les troupes du Cardinal Ruffo.
En 1963 commença la série d’éboulements qui, à plusieurs reprises, fit s'écrouler de nombreuses maisons. La population dut tristement s’en aller ailleurs et abandonna complètement Craco en 1975.

Visite de la ville

La visite de Craco, pour ceux qui ont envie de l'entreprendre, peut être vraiment émouvante et désolante. On peut se promener parmi les ruines des bâtiments, le long des ruelles abandonnées, admirer les palais nobiliaires et monter jusqu'à la tour du Château au sommet du bourg. On peut descendre jusqu'à la l’ÉgliseParoissiale Saint- Nicolas et admirer la vue. On ne rencontre personne pendant la visite, il semble toutefois que Craco ait encore un habitant qui résiste à la blessure du terrible éboulement.
Grâce à sa force évocatrice l'image de Craco a été utilisée dans les dernières années comme décor de quelques films, le dernier est celui de Gibson, la Passion du Christ.

À voir absolument

Ruines du Château; Palais Grossi; Palais Carbone; Palais Simonetti; Palais Madonna; Église paroissiale Saint-Nicolas; Église Saint-Pierre et couvent; Sources de l'eau du Lac Salso.

CRACO
ville d’art

Région de la Basilicate en Italie

 

Guide de la ville
description artistique

 

Villes de Basilicate
Matera

In Italy Today
Les guides pour l'Italie:
> les villes d'art
> liste complète
> les régions de l'Italie
Evénements et expositions
Hôtels et B&B

 


ART TRAVEL LINK - SITES WEB SELECTIONNES

  • Ton ArtTravelSite - http://www.tonsite.com
    Description du site.
  • ... demande pour insérer ton art-link ici !

 


Vuoi inserire un LINK?
Hai un HOTEL o un'altra attività legata al TURISMO IN ITALIA?

Promuovilo nella pagina della tua città dentro IN ITALY TODAY!
OFFERTE PROMOZIONALI PER I PRIMI LINK

Art Travel directory

SUGGEREZ UN SITE DE
ART/VOYAGE

 

In Italy Today aime l'art

© IN ITALY HOTELS NETWORK